string(7) "#00275b"

En savoir
plus

Derrière chaque bière d’exception se trouve une dose de créativité, mais c’est la rigueur technique qui en est l’élément clé. C’est toute une science, un savoir-faire plus que millénaire, qu’il faut maîtriser avant de savoir innover. Voici quelques notions pour comprendre ce qui se cache derrière les plaisirs gustatifs que l’on vous offre.

10%

La teneur en alcool de la bière se définit par la densité, soit la différence entre le taux de sucre du moût avant et après la fermentation. Elle équivaut simplement à la quantité de sucre que les levures ont transformée en alcool.

410

L’amertume est quantifiable, mais son indice, l’International Bitterness Unit, est indifférent aux spécificités d’une bière, qui peuvent influencer la perception de l’amertume. Nous employons donc une mesure indépendante qui rend compte de l’amertume telle que perçue en bouche.

L’amertume est principalement influencée par le processus de houblonnage ainsi que la quantité et les variétés de houblon utilisées. Pour les bières noires, l’amertume est plutôt associée au degré de torréfaction du malt.

Classification
des bières

La couleur d’une bière dépend d’une multitude de facteurs, mais elle est principalement influencée par le type de malt utilisé ainsi que son degré de torréfaction.  On ne peut en aucun cas considérer que la couleur d’une bière annonce un style particulier, pas plus qu’elle n’en garantit le goût.

 

La couleur est quantifiable grâce à la Standard Reference Method, une échelle de mesure correspondant à l’atténuation de la lumière d’une certaine longueur d’onde, en passant à travers 1 cm de bière.  Plus la bière est foncée, plus l’indice SRM (0-40) est élevé. Certains ingrédients, comme les fruits, peuvent également teinter la bière. Un indice à donc été ajouté à la charte de base (41) afin de mieux classer ces bières.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41